Assemblage des vins de Bordeaux

A la différence de la plupart des vins étrangers, les vins de Bordeaux sont des vins d'assemblage. Cela veut dire que l'on va utiliser un mélange de plusieurs cépages provenant de parcelles différentes pour obtenir un vin que les oenologues et les propriétaires jugeront digne de représenter le château. On considère que les mélanges permettent de mettre en avant les qualités de chaque composante et de confectionner un produit nettement meilleur qu'un vin monocépage.

Préparer l'assemblage

Lors des vendanges, toutes les parcelles sont traitées séparément - on va conserver le vin issu des différentes parcelles dans des cuves différentes. La qualité dépendra bien sûr des conditions climatiques mais également de l'âge des vignes (généralement, les vieilles vignes produisent le meilleur vin) et des propriétés du sol. A partir de cette mosaïque de vins, il faudra donc constituer un seul et unique elixir qui sera le premier vin du château.

Assemblage - un savoir-faire exceptionnel

C'est maintenant au maître des chais, aux oenologues du château et parfois aux propriétaires impliqués de construire le vin. Connaissant le profil de chaque cuve du millésime en cours mais également les propriétés caractéristiques des millésimes précédents (pour cela, chaque château conserve quelques caisses de son vin pour chaque millésime - ils sont dégustés régulièrement par le maître des chais), l'équipe va essayer d'obtenir le vin qui s'approcherait le plus de la perfection. Il faut également savoir prévoir l'évolution du vin, ce qui nécessite une expérience et un savoir-faire exceptionnels. C'est à ce moment-là que les différents cépages sont assemblés et le vrai vin du château est né.

Les cuvées des jeunes vignes et celles qui, d'après le maître des chais, ne devraient pas être inclues dans le premier vin sont utilisées pour le second vin du château.